Masque Inclusif® célèbre sa première année !

Nous vous réservons pleins de surprises dans les prochaines semaines à venir ! Surveillez vos boîtes mails !

Le premier masque à fenêtre en France testé par la DGA est bien le nôtre !

A la pharmacie, à Toulouse, le Vendredi 03 Avril 2020, c'est ainsi que tout a commencé...

A ce moment-là, le masque chirurgical était porté par le personnel mais Anissa MEKRABECH, jeune toulousaine de 31 ans, sourde moyenne bilatérale portant des appareils auditifs (les appareils ne remplacent pas une audition à 100%) et s'appuyant sur la lecture labiale selon les situations, ne pouvait rien "comprendre" (car pour une personne ayant une surdité moyenne, le messageest déformé, comme si l'on entendait une langue étrangère alors (selon certaines situations) on aura tendance à dire "je n'ai pas compris" au lieu de "je n'ai pas entendu"). 

Après quelques instants, perdue, Anissa MEKRABECH poursuit son achat de médicament tout en informant le personnel de pharmacie qu'elle s'appuie sur la lecture labiale (ne pas avoir honte de ses particularités !) mais que c'est impossible avec le masque chirurgical. Le personnel a été bienveillant et a répété sans un ton agacé (c'est un détail très important !).

Voulant poser plusieurs questions concernant son médicament mais consciente que cela rendra la communication très compliquée et inconfortable pour Anissa, elle décide de s'abstenir de toutes questions, de payer et de partir afin de mettre fin à cette situation désagréable.

Sonnée de cette expérience et pensant à des milliers de personnes comme elle qui ont été dans cette situation ou qui le seront par la suite si le port du masque venait à se généraliser (à ce moment-là, il n'était pas obligatoire), elle a le déclic (elle avait déjà confectionné un premier prototype au quelques jours après la première allocution du Président de la République, soit fin Mars 2020) et se lance dans ce projet sans vraiment savoir s'il aboutira mais "le principal étant d'entreprendre une action, peu importe le résultat (car nous n'avons aucun contrôle sur le résultat)" se dit-elle.

En l'espace de quelques jours seulement, elle confectionne un prototype (cf photo ci-dessus), fait un montage photo pour illustrer ce que le masque classique représente pour elle, met en place une récolte de fond sur gofundme (que vous pouvez voir en cliquant ici) le Mercredi 08 Avril 2020,  en quelques heures créé un site internet (www.masqueinclusif.com)  qui avait la forme d'un blog afin de tenir informées les personnes intéressées par ce projet et contacte la presse (le Vendredi 10 Avril 2020 exactement).


Ce projet, elle le nommera Masque Inclusif® (afin de n'exclure personne) et à sa grande surprise, ce terme est largement employé par la suite, pour désigner ce type de masque. C'est donc bien Anissa MEKRABECH qui est à l'origine de ce terme (avant cela, il n'existait pas).

 

A sa grande surprise, le lendemain (c'est à dire le Samedi 11 Avril 2020), 20 minutes publie l'article ! Plus de 8 000 partages et la récolte de fond qui grimpeen quelques heures, Anissa MEKRABECH reçoit de nombreux messages de soutiens et de témoignages ! Un projet qu'elle avait imaginé à échelle locale était en train de dépasser les frontières françaises. Un objectif de récolte de fond de 5000€ a finalement atteint 18 563€ en quelques semaines avec un total de 400 donateurs généreux que nous remercions encore une fois chaleureusement et respectueusement ! 

Mener seule
ce projet aurait été très compliqué (il fallait répondre aux nombreux messages, développer le masque, chercher les matières premières, créer des prototypes, rencontrer des professionnels, ...) il était donc importantde s'entourer  de personnes de confiance... 

... c'est pourquoi Souad MEKRABECH à gauche (soeur d'Anissa MEKRABECH, au centre) et Aïda NAJJAR à droite (amie commune de longue date), toutes deux diplômées en commerce, ont rejoint le projet Masque Inclusif®

C'est donc une équipe féminine bienveillante et remplie d'empathie qui a porté ce projet durant des semaines et des semaines (et jusqu'à présent), plus de 12h/jour sans jour de repos, qui y ont mis tout leur coeur pour répondre à un besoin urgent : rendre plus inclusive cette crise sanitaire.

Et quelle fierté d'être les premières en France à avoir obtenu les résultats des tests positifs par la DGA en Juin 2020.

La société ASA Initia (Anissa Souad Aïda Initiative) a donc été créée dans un premier temps pour se protéger (le monde des affaires est bien connu pour être un monde de requin...).

La suite ? 
Une vidéo est en cours de montage pour vous la raconter ;-)

En attendant, si vous êtes à Toulouse, passez nous voir dans notre nouveau showroom !

Nous profitons de cette publication pour remercier toutes les personnes qui nous ont soutenu depuis le début et qui continuent de le faire jusqu'à présent! Votre soutien nous porte pour nous dépasser et nous encourager dans les moments difficiles. Nous vous en sommes extrêmement reconnaissantes ! 

Et à celles qui souhaitent se lancer dans un projet, ne laissez personne le saboter... foncez et ayez confiance en vous ! Ca sera dur, très dur, mais l'expérience en vaut le détour !